Facebook, raisons d’un fiasco…organisé

Le titre Facebook a encore plongé hier de 8.90%…soit une perte cumulée de valorisation de 19 Milliards de dollars suite à l’introduction de vendredi dernier.

Les raisons d’un fiasco prévisible….

Tout d’abord petite pensée personnelle pour le monde du journalisme économique. J’écoutais hier la radio BFM et le journaliste parlait de catastrophe, de plongeon de l’action et s’interrogeait très brièvement sur le sujet. Quand Messieurs les journalistes allaient vous poser les bonnes questions?

L’introduction du titre facebook s’apparente à un hold up organisé dans lequel les actionnaires historiques (mais c’est leur rôle après tout), les banques Morgan Stanley en tête, mais aussi JP Morgan, Goldman Sachs (Super trio américain, mais après tout, c’est aussi leur rôle) ont organisé un BUZZ phénoménal sur cette introduction, les prévisions d’augmentation du titre…….formidablement relayé par la presse qui ne fait que relayer de l’information sans jamais la vérifier ou la contredire.
Tout avait commencé lorsque Morgan Stanley ou Goldman Sachs, je ne m’en souviens plus avait organisé un tour de table poru quelques investisseurs US valorisant Facebook à 50 Milliards de dollars US.

Et là, tout le monde s’exclamait en disant WAYOO (et non Yahoo!), quel succès…..
La dégringolade de ce titre était prévisible car aucune force contradictoire ne s’oppose aux torrents d’informations financières que nous recevons chaque jour, pire encore, je pense que très peu on le niveau de les lire, les intépretrer et les relayer correctement.

Pour ma part, je vois l’action Facebook autour de 22$ à plus au moins brève échéance…..un jour peut être il trouveront un business model ALA Google, mais on n’y est pas encore.

Relativisons maintenant, Facebook a été créé en 2004, en 2012 il déclare 1 Milliard de dollars US de bénéfice, là je dis Yahoo! c’est exceptionnel, mais cela ne vaut pas les 100 Milliards US; en tout cas pas encore.

Donc la faute à qui:

1/ les banques

2/ les journalistes incompétents et les communicants qui font le buzz

3/ (ou 1) la mafia Facebook qui nous devons l’avouer est exceptionnellement bien organisée

4/ la crédulité du peuple qui croit tout ce qui se dit à la TV

ALors next step 22$, et ensuite on repartira…..si la Grèce ne sort pas de l’Euro……là aussi quel fiasco.

Disclosure: Je ne suis pas actionnaire de Facebook, ni d’aucuns titres en concurrence direct avec les actions de la net économie. Simple observateur des marchés financiers et de la net économie, je livre un sentiment personnel sur l’actualité.

Les commentaires sont fermés.